Et vous ? Quand est-ce que vous devenez indépendant ?

 

freedom.jpg

Le travailleur indépendant, vous en avez sans doute entendu parler et justement ça tombe bien puisqu’en cette période de l’année vous êtes en pleine réflexion. En effet après plusieurs années dans la peau d’un salarié, vous pouvez vous rendre compte que cet habit ne vous va plus. Vous avez soif de changements et de libertés et le statut Freelance vous fait de l’œil. Néanmoins est-ce pour vous la meilleure des solutions ?

Avant de vouloir faire le grand saut il faut réfléchir et planifier afin d’évaluer la situation : quitter son travail est souvent lourd de conséquences…

Mon activité professionnelle est-elle la véritable cause de mon déclin ?

Pas toujours. Tout d’abord vous devez analyser les facteurs personnels puis professionnels. En effet des problèmes personnels avec vos amis, votre famille ou parfois même votre état de santé peut vous faire perdre l’envie de travailler. Sortez, rencontrez de nouvelles personnes, faites du sport, parler de vos problèmes, en bref faites-vous plaisir ! Les choix sont vastes et il est important de se laisser la liberté de choisir la meilleure des façons afin de vous sortir de l’ennui.

S’il n’y a pas de soucis du côté de votre vie privée, alors vous devriez maintenant regarder du côté de votre poste occupé : en vous penchant vers l’entreprise qui vous emploie vous pourrez commencer à mieux comprendre d’où vient le problème.

L’ambiance dans l’équipe, les relations avec vos supérieurs ou encore les opportunités offertes par votre entreprise ne vous conviennent pas ? Alors ce n’est pas forcément votre faute et vous pouvez toujours y remédier. Il n’est jamais trop tard et le changement peut parfois faire un bien énorme. Ici plusieurs choix s’offrent à vous :

Vous pouvez changer de poste, ou encore même changer d’entreprise ! En dernier recours un changement de carrière reste envisageable, il faut aussi savoir travailler en accord avec vos passions !

Si malgré tout vous ne trouvez pas votre compte, vous pouvez vous orienter vers le monde du travailleur indépendant.

Ce monde est rempli de personnes, pour la plupart déçus par l’écosystème de l’entreprise, qui décident de se lancer vers une profession qui leur plaît réellement. Evidemment puisqu’ils choisissent eux même leurs missions ! Alléchant à première vue mais ne vous détrompez pas, le monde de l’indépendant est parsemé d’embûches. Un freelance reste avant tout un professionnel qui valorise son savoir-faire et le met à disposition de plusieurs entreprises au lieu d’une seule.

Le monde de l’indépendant, une utopie moderne ?

Couche-tard ? Lève tôt ? Aucune importance. Votre emploi du temps est bien plus flexible que celui d’un salarié car il est personnel. Ainsi vous pouvez aménager vos horaires comme bon vous semble : l’autonomie sera votre mot d’ordre ! Pas de patron pour juger votre travail, vous autoriser des vacances ou encore négocier votre salaire : fini les intermédiaires !

Votre principale relation sera celle avec vos clients et vous serez libre de négocier chaque transaction. A vous de tout gérer : du choix de vos missions en passant par leurs réalisations jusqu’à la totale satisfaction du client, toutes les cartes sont dans vos mains ! C’est aussi à vous de remplir votre carnet d’adresse afin de développer votre réseau et vos opportunités. Vous pourrez donc choisir les missions qui vous plaisent en ayant la liberté d’éviter celles qui vous déplaisent.

Ne surtout pas tomber dans le piège de l’euphorie du lancement

Avant d’être dans ce monde, tout peut paraître parfait. Néanmoins être entrepreneur c’est avant tout un vrai mode de vie, un « lifestyle ». Vous pouvez, par nature, ne pas être fait pour ce monde, et ainsi donc rater ces opportunités. Un indépendant doit avoir une véritable maîtrise de lui-même ainsi qu’une organisation idéale. De plus il doit être déterminé et sûr de lui-même.

Ce choix peut être dur à assumer surtout si vous avez des charges régulières à payer. Vos premières rémunérations peuvent être retardées et incertaines : les délais de paiement des clients ne sont pas toujours respectés et pourront vous causer du tort. De plus il faut garder en tête que l’élaboration d’un portefeuille client est parfois très longue et il faudra en plus établir une liste de prospect à contacter afin de garnir ce dernier.

Par conséquent si vous avez des responsabilités (enfant à charge, crédit en cours…) soyez sûr d’avoir suffisamment d’argent pour subvenir à vos besoin plusieurs mois de suite.

Alors en route vers la liberté ?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s